top of page

Actu - Top départ pour Septembre turquoise !


Le mois de Septembre c’est le mois de la fameuse rentrée, mais aussi celui de la sensibilisation aux cancers gynécologiques.


Les cancers gynécologiques touchent de nombreuses femmes en France, à savoir, selon la fondation ARC :

- Cancer de l’ovaire 5193 nouveaux cas/an 3479 décès/an

- Cancer de l’endomètre 8224 nouveaux cas/an 2415 décès/an

- Cancer du col de l’utérus 2910 nouveaux cas/an 1117 décès/an

- Cancer du vagin 162 nouveaux cas/an 152 décès à 5 ans

- Cancer de la vulve 838 nouveaux cas 499 décès à 5 ans

Afin de sensibiliser les femmes à la prévention et à ces cancers, le mois de Septembre turquoise, est le mois dédié à la sensibilisation aux cancers gynécologiques.

Sachez que c’est le président Barack Obama, qui avait initié en 2016, ce mois de sensibilisation au cancer de l’ovaire, sa mère étant décédée de ce cancer.



Le cancer du col de l’utérus


Le meilleur moyen de lutter contre le cancer du col de l’utérus ? Le fameux frottis et la vaccination contre le papillomavirus ! Grâce au frottis, on peut précéder à l'analyse des cellules du col et/ ou réaliser un test HPV-HR. Le dépistage du cancer du col de l'utérus est proposé à toutes les femmes âgées de 25 à 65 ans – sauf contrindication du médecin.

Les cancers du col de l’utérus sont principalement dus à une longue infection - 10 à 15 ans - par des papillomavirus humains (HPV), transmis par voie sexuelle.

Si l’infection par un virus HPV est très courante (80 % des adultes sont contaminés durant leur vie), on en guérit le plus souvent spontanément. Hélas, le virus peut persister dans 10% des cas au niveau de la muqueuse du col utérin et peut évoluer vers un cancer.

Grâce au dépistage, on détecte ce virus ou anomalies des cellules du col de l'utérus, qu’il est alors possible de traiter. On peut également diagnostiquer des cancers à un stade précoce et donc améliorer les chances de guérison.


Rédaction : Karin Tourmente-Leroux

Comments


bottom of page